CHIRURGIE DENTAIRE

Extraction de dents de sagesse

Les troisièmes molaires, appelées les dents de sagesse, poussent vers la fin de l’adolescence, et c’est le bon moment pour évaluer la situation.

 

Pourquoi doit-on extraire les dents de sagesse?

Lorsque l’on détermine qu’elles n’auront pas l’espace adéquat pour faire leur éruption complète ou qu’elles présentent des risques de problèmes pour le futur.

Les risques les plus courants sont: 1) la péricoronarite (inflammation de la gencive autour de la dent); 2) la carie dentaire; 3) la formation d’un kyste ou d'une résorption radiculaire sur la 2ème molaire.

 

Quand faut-il intervenir?

L’idéal est d’extraire les dents de sagesse à un jeune âge, vers 18-22 ans, car la formation de la racine dentaire est encore incomplète et l’os alvéolaire est plus élastique, ce qui diminue le risque de complications post-opératoires.

Greffe de gencive

La récession gingivale ou "déchaussement dentaire" laisse les racines à nu, exposées, avec un risque accru de carie et d’hypersensibilité dentaire. Elle peut être liée à un brossage des dents trop intensif, à l’utilisation d'une brosse à dents trop dure ou à une parodontite.

D’autres facteurs prédisposants: 1) la malposition dentaire; 2) le frein labial; 3) une gencive fine.

 

La greffe gingivale est une intervention chirurgicale qui consiste à prélever un bout de tissu au niveau du palais pour recouvrir les racines dénudées d’une ou de plusieurs dents. Cette intervention est effectuée sous anesthésie locale.

 

La greffe de gencive redonne de l’épaisseur et de la hauteur à la gencive affaiblie, ce qui stoppe sa récession.

Laser

Notre cabinet est équipé d’un Laser à Diode Dentaire de dernière génération. L’utilisation du laser est devenue indispensable dans un cabinet moderne.

 

La technologie du laser est particulièrement avantageuse dans certains domaines de la médecine dentaire comme: 1) la petite chirurgie muco-gingivale (excision des excroissances, ablation du frein labial…); 2) le traitement complémentaire de la parodontite; 3) la désensibilisation des dents hypersensibles; 4) le traitement des aphtes; 5) la biostimulation (une énergie lumineuse est transférée à la cellule pour stimuler ses fonctions métaboliques induisant plusieurs effets cliniques observables: antalgique, anti-inflammatoire, cicatrisant...).